DAZONT  I Trophée France 3 Bretagne

 


A la demande de FRANCE 3 Bretagne le designer Owen Poho a planché sur les trophées de "l'Avenir de la langue bretonne" qui récompensent les entreprises, associations ou individus, mettant en avant le breton dans leur activité.
Un trophée en forme de pierre levée. Le terme "Dazont" (l'avenir en breton) gravé dans la masse se mêle aux motifs inspirés du tumulus de Gavrinis dans le Morbihan (56).

Description : ©Corian - Réalisation : Transformeurs et Partenaires / Morlaix

Tirage : 8 pièces 

 
Awenet eo an objed-mañ gant stumm ar Peulvanioù. Kinklet ma'z eo gant tresadennoù doare Gavriniz, hag ar gêr DAZONT engravet war e c'hostezioù.

priziou-opoho
©photo : DR

SKLENT  I Ardoise

 


La sonorité du nom tranche comme le minerai auquel elle fait référence.
Les pans coupés en oblique et l'emploi d'un multiplis de peuplier évoquent avec subtilité les strates des ardoises des Monts d'Arrée, terre d'origine du designer. Les différentes pièces numérotées sont issues des chutes de production d'un banc monoxyle (taillé dans une seule pièce de bois). Miroirs sur pied, vide-poches et modules d'étagère à fixation invisible sont disponibles en 8 exemplaires.


Description : Mise en œuvre et réalisation par les étudiants du BTS DRB (développement et réalisation bois) du Lycée professionnel de Landerneau

8 pièces en Vente à la galerie Théallet - 13 rue Ste Catherine 29000 Quimper - 02 98 90 18 22

 
Awenet eo an dastumad-mañ gant stumm ar maen-glas. Pezhioù arrebeuri niverennet savet gant studierien lise an Elorn e landerne e-kerzh o vloavezh BTS. 8 pezh, uzinet diwar restachoù ur bank koat, a ya d'ober ur melezour, un estajerenn hag ur skudell.

sklent-opoho
©photo : Bernard Galeron

MINO Replica© I Upcycling

 


Depuis les années 60, l'entreprise Guy Cotten habille et équipe les marins du monde entier. Le savoir-faire et la qualité des produits de la marque ne sont plus à promouvoir. Les sacs Mino ont été créés dans les années 90, utilisant une technique de soudure haute fréquence. Owen Poho en propose une série limitée de 8 exemplaires numérotés, en utilisant des bâches recyclées, imprimées d'illustrations marines.


Description : Fabrication dans les ateliers Guy Cotten

8 pièces en Vente à la galerie Théallet - 13 rue Ste Catherine 29000 Quimper - 02 98 90 18 22

 
Abaoe ar vloavezhioù 60, e vez gwisket martoloded ar bed gant an embregerezh Guy Cotten. N'eus ket ezhomm brudañ o ouiziegezh na startded o froduioù kennebeut. Krouet eo bet ar seier Mino e-kerzh ar vloavezhioù 90, oc'h implijout ur soudadur a uheldalm. Kinnig a ra Owen Poho ur rummad a 8 skouerenn niverennet, en ur implijout danvez adimplijet livet gant skeudennoù awenet gant ar mor

cotten-poho03
©photo : Hervé Ronné

DIOURIS© I Quille en l'air 

 


Inspiré des « Quilles en l’air », les bateaux retournés qui servaient d’abris aux pêcheurs, le Diouris© puise son histoire aux confins de l’Aber Wrac’h et suggère un cadre et un mode de vie à la fois insolite et proche de la nature. La toile (des voiles) et le bois (des bateaux) font référence à la tradition maritime de la Bretagne. Le bardage brut en douglas est posé sur 8 membrures de bois lamellé-collé. Il est découpé de manière irrégulière pour évoquer l’épave retournée. Les membrures et l’étrave touchent le sol pour assurer la stabilité de l’habitat.


Description : Hébergement terrestre écologique pour le Château de Kerouartz


Awenet eo an Diouris© gant ar bagoù eilpennet a veze implijet gant ar voraerien evit gwareziñ eus an amzer fall. Mennegiñ a ra istor an aber Wrac'h o kinnig d'an dud bevañ tost-tre eus an natur evit eñvorennoù dibar. Danvez lien (o tont eus ar oulerezh) ha koad (ar bagoù) a ra dave eus hengoun mor Breizh. Gwisket eo an 8 azen gant plankennoù koad douglas didroc'het amreoliek evit mennegiñ ar bagoù peñseet. An ezen hag ar staoñv o stekiñ ouzh an douar evit stabilaat al lojeiz. 

diouris-opoho
©OP

KEVELL© I   Casier flottant   

 


Le climat est un élément influent du tourisme en Bretagne et détermine souvent la durée du séjour. Les étés y sont doux, mais parfois pluvieux !… C’est sur ce constat que le designer Owen Poho a proposé un concept d’hébergement flottant de loisirs au camping Ty-Nadan.
Le KEVELL© est inspiré des nasses ou casiers de pêcheurs utilisés autrefois en Bretagne. Un logement pour 5 personnes comprenant une surface intérieure de 15 m2. La cuisine située à l’extérieur du logement reste à l’abri des intempéries grâce à une toile suspendue à l’ossature. Cette ossature en bois, guidée par des roues, couvre ou découvre l’habitation afin de profiter pleinement de la terrasse les jours de beau temps.

Description : Hébergement flottant de loisirs

Renseignements / Réservations : Village loisirs de Ty-Nadan


Padelezh ar vakañsoù er vro a c'hell bezañ berraet abalamour d'an amzer. Klouar e vez e-pad an hañv, met glav a rav a-wechoù, siwazh... O kemer e kont an titouroù-mañ eo bet ijinet ul lojeiz war-neunv gant an dizagner Owen Poho evit an dachennn-Kampiñ Ty-Nadan.
Dont a ra stumm ar c'hevell eus ar "Paneroù hir" savet gant koad kistin, hag a veze implijet gant ar besketerien gwechall e Breizh. Ul lojeiz mat da zegemer betek 5 annezad evit ur gorread a 15 metrad karrez. En diavaez e vo kavet ar gegin, gwarezet gant un danvez lienn lakaet a-istribilh d'an eskern koad. An eskern-mañ a c'hell goloiñ al lojeiz pe get hervez an amzer 'benn profitañ eus an heol.
 

kevell-opoho
©Photo Claude Le Bihan

TREUSTELL I Tréteaux tripodes



TREUSTELL est un tréteau tripode avec des pieds en bois tourné dont la forme est issue des quilles de jeux. Il permet d’accueillir les jeux traditionnels sur plateaux de type BIRINIG / BILLARD HOLLANDAIS / C’HOARI AR RAN (http://www.jeux-bretons.com). La forme en trépied permet de s'adapter aux longueurs des plateaux de jeux à faible encombrement. Ils sont fabriqués pour la FALSAB (Confédération des jeux et sports traditionnels de Bretagne).


Description : tréteaux en hêtre à trois pieds - Nom du produit : Treustell

Sur commande 


Tri zroad a ya d'ober an dreustell-mañ. Levezonet eo bet o stumm gant hini ar c'hilhoù da c'hoari. Ijinet eo bet da gentañ tout evit degemer ar c'hoarioù hengounel evel ar BIRINIG, PALEDOU WAR AN DAOL pe C'HOARI AR RAN a vez implijet gant ar FALSAB. Stumm tric'horniek an treid a zo bet dibabet evit klotat gwelloc'h gant platojoù-c'hoari berr.

treteau-tripode-op
©OP

KAB AN AOD I Vêtement côtier

 


Dans son ouvrage sur le costume breton, R.Y. Creston faisait référence aux marins de Plougastel et leur «Kab an aod» devenu le «kabig» dans les années 70. Dans le pays Pagan on en trouve une version différente avec le cranté qui lui est propre. On retrouve les deux versions dessinées par H.Lalaisse dans ses lithographies.
Un vêtement qui permet d’affronter la rigueur du climat breton, réalisé en toile de vareuse 100% coton. A mi-chemin entre le vêtement de pluie et la veste de quart, la poche ventrale devient un élément de décoration.


Description : Vêtement en toile - Nom du produit : Kab an Aod

ODIVI : 06 07 08 01 58


E-barzh levr R.Y. Creston gouestlet d’an dilhad e oa meneget martoloded Plougastell hag ar pezh dilhad «Kab an aod» deuet da vezañ ar c’habig e-kerzh ar bloavezhioù 70. En he hanternoz da Vro Leon, er Vro Bagan e oa ur stumm un tamm disheñvel eus outañ savet gant tammoù gloan poazh dantet. Skeudennet int bet o-daou gant H.Lalaisse e-barzh e levr tresadennoù.
Gouest e viot gant ar chupenn-mañ da badout dindan barradoù gwallamzer ar vro. Savet eo gant danvez kotoñs a vez implijet evit ar vareuzenn. Hanter-hent etre ar chupenn-c’hlav hag ar chupenn-vartolod, ar c’hodell-greiz a deu da vezañ un elfenn gaeraat.

kab-an-aod
©Photo Claude Le Bihan

AOZILH I Paniers



Une série de panier aux formes de coquillages. Une corbeille avec couvercle inspirée de la forme de la moule perlière de l’Elez (une moule d’eau douce). Les deux parties seront relièes entre elles à la manière des paniers de pêche ou des paniers à volaille du XIXeme. Des corbeilles en osier de forme asymétrique, avec des tailles et des contenances différentes pour de multiples usages, inspirées des coquillages bretons. La série d’objets décoratifs et fonctionnels AOZILH est issue de la tradition de la vannerie en Bretagne.


Description : Paniers en osier - Nom du produit : Aozilh

8 pièces en Vente à la galerie Théallet - 13 rue Ste Catherine 29000 Quimper - 02 98 90 18 22


Aozilh pe Gwial e brezhoneg.

Ur rummad paneroù awenet gant stummoù Kregin. Ur gorbelenn gant he c’hlozenn awenet gant stumm mesklenn an Elez (ur vesklenn dour dous). Liammet eo div lodenn ar baner evel ma veze graet evit ar paneroù pesketa pe ar paneroù da lakaat laboused-porzh.  Korbelennoù aozilh o stumm asimetrek, gant mentoù hag endalc’hadoù disheñvel evit implijoù liesseurt, awenet gant stummoù kregin a gaver er vro. Savet eo an objedoù kinklañ hag akomod AOZILH diwar hengoun ar gwialerezh e Breizh.


aozilh-op-hr01
©photo : Hervé Ronné

 

BOUD I Vaisselle en grès

(*boud : le bourdon en breton)



Une référence aux instruments de musique bretonne. Traditionnellement en buis ou en ébène avec des bagues en corne ou en étain, ils sont réalisés au tour à bois par les luthiers en Bretagne. Jil Lehart, luthier à Trezelan les fabrique à partir de deux essences de bois : le buis et l’ébène. Les voici interpretés en grès émaillé de noir, sous forme de bols et de tasses pour servir de l’eau, du lait, du cidre ou quelque autre alcool distillé cher à la bretagne. Chaque pièce est accompagnée d’un plateau de bois.


Description : Boud - Vaisselle en grès emaillée noir + plateau hêtre

Sur commande

 

Boud evel korn-boud ar biniou. Anv zo amañ eus binvioù sonerezh ar vro. Diouzh an hengoun e vezont graet gant koad beuz pe koad eben gant gwalennoù korn pe ivor. Jil Lehart, luder e Trezelan, a sav anezho oc’h implijout 2 seurt koad : beuz gant gwalennoù eben.

Ha setu int adsavet bremañ gant pri, amailhet e liv du, rannet dre lodennoù evit stummañ tasennoù, bolennoù hag all... peadra da evañ dour, laezh, sistr peotramant banneoù «hini kreñv» distillet e Breizh. Ur pladig koad a ya gant pep tamm lestr.


boud-opoho
©OP

KREGIN I Coquillages


BRENNIG (Patelle), MESKL (Moule) des noms qui résonnent aux oreilles des pêcheurs bretons. Une série de poufs et de matelas d’appoint aux dimensions généreuses. A l’instar du mobilier LOUNGE, ils permettent de s’étendre paresseusement pour favoriser la convivialité et les moments de détente. La série de coussins KREGIN est inspirée par l’univers maritime, et réalisée en toile polyester ©TEMPOTEST utilisée par les voileries. Les coutures nylon en zigzag, et la sangle de transport en font des objet qui traverseront les années. Ils sont garnis de billes en polystyrène.


Description : Pouf et matelas d'appoint - Nom du produit : Brennig (dim. 120x75cm) et Meskl (dim. 180X80cm)

Sur commande 


BRENNIG ha MESKL anvioù mil anavezet d’ar besketourien e Breizh. Un heuliad azezennoù ha matarasennoù mentet kaer. Diouzh spered an arrebeuri LOUNGE, e c’haller ganto kaout ur pennad diskuizh plijus ha diardoù. Awenet eo an heuliad KREGIN gant bed ar mor, savet ma’ z int gant danvez polyester ©TEMPOTEST hag a vez implijet evit fardañ gouelioù. Ar gwriadennoù nilons e zigzag, hag ar sanglenn a ra anezho objedoù solud-tre da badout en amzer. Leuniet int gant polistiren.

  

kregin-op-hr02
©photo : Hervé Ronné

KADOR I Chaise

 


«Kador» est une version actualisée de la chaise dite néo-bretonne. Le nom est emprunté aux grands fauteuils de bois placés généralement devant le feu. Le mobilier breton se caractérise par son aspect solide et imposant. Les façades sont souvent très travaillées contrairement à l’arrière du meuble qui lui est brut et sans ornementation. D’où l’idée d’une forme qui se déroule du dossier jusqu’à l’assise. Les motifs des pieds avants, travaillés initialement au tour à bois sont ici découpés dans le matériau. Les pieds arrières en métal laqué cherchent à s’effacer. Pour faire référence aux scènes rustiques du néo-breton, on peut imaginer une version de la chaise «kador» avec des portraits sérigraphiés. Les personnages seraient des figures historiques locales ou bretonnes.


Description : Chaise - Nom du produit : Kador 003 (chaise) - prototype en ©Corian

En développement


Ur stumm nevesaet eus ar gador « neo-breizhek » eo KADOR. Roet eo bet an anv-se o soñjal er c’hadorioù bras e koad lakaet e-kichen an tan gwechall. An arrebeuri mod Breizh a vez alies solud ha ponner. Kizellet kalz e veze an talbenn alies, er c’hontrol d’ar penn-adreñv hag a veze eeun, hep kinkladur. Setu deuet an ijin da sevel ur stumm o tirollañ eus ar c’hein betek an azezenn. An tresoù a veze kizellet gwechall gant an turgn a vez didroc’het amañ e-barzh an danvez. An treid a-dreñv, e danvez houarn livet, a glask mont diwar-dro. Evit menegiñ tresadennoù kozh an neo-breizhek, e vefe tu ijinañ ur rumm eus ar gador-mañ gant poltredoù tud serigrafiet. Kinniget e vefe tudennoù anavezet e istor ar vro. 


cador
©photo : Hervé Ronné

FEILHANS I  Coupes en Faïence

 


Dans la première moitié du XXe siècle, de nombreux artistes ont travaillé avec les faïenceries de Quimper. Certains d’entre eux, comme les Seiz Breur, ont revisité l’art populaire breton pour inventer des formes, des motifs, des couleurs modernes en phase avec leur époque, et jeter les bases de ce qu’on peut considérer comme un design breton, respectueux et novateur.
C’est dans cet esprit qu’Owen Poho travaille depuis plusieurs années et s’inspire de la tradition bretonne en créant une grande composition symétrique à partir des motifs floraux et de la touche caractéristique des peintres des faïences bretonnes. A la manière d’un emporte-pièce, les plats découpent le motif, dans des teintes monochromes en ton sur ton et remet au goût du jour la technique du «cul noir» utilisée par les artistes de Keraluc. La gamme de couleur privilégie les références à la Bretagne avec des tons Bleu ardoise, Fleur de bruyère, rouge vareuse, le Noir et le Blanc.

Description : Plat en faïence - diam. 35cm - Nom du produit : Livioù Kemper

En Vente à la boutique de la manufacture Henriot-Quimper 29000 Quimper - 02 98 90 09 36


Niverus eo an arzourien o deus labouret abaoe anXXved kantved gant ar feilhañserezh e Breizh. Lod anezho, evel ar seiz Breur, o deus kaset an arz poblek war-raok o krouiñ stummoù, pe tresadennoù ha livioù a-vremañ ha sevel diazezoù an dizagn breizhek.
En hevelep mod e labour Owen Poho. Krouet eo bet gantañur pezh tres skoueriek savet diwar stummoù bleunioù ha touch dibar liverezed ar feilhañserezh. Troc’het e vez e-barzh gant ar pladoù, evel ma rafe un didammer, en ur implijout tonioù unliv hag ar «revrioù du» implijet kalz gant arzourien Keraluc. Ar rummad livioù implijet a ra meneg da Vreizh, gant arlivioù Maen-sklent, bleun-brug, mergl pe gwenn-ha-du. 


platfaience
©photo : Hervé Ronné


LOA I Cuillère



En Bretagne, jusqu’à la fin du 19 ème siècle, les prétendants offraient à leur promise, en gage de leur amour, une cuillère ornée. La beauté de l’objet manifestait l’habilité, le goût ou la richesse de son propriétaire. Le buis fait place à la faïence, la forme est plus épurée. Il en va de même pour le décor. A la place des gravures, on travaille au pinceau des formes à dominante florale.


Description : Cuillère en faïence - Prototype

Betek fin an naontekved kantved e Breizh, e veze profet gant ar baotred ul loa kizellet d’o c'harantez. Ouzhpenn diskleriañ o c’harantez, e oa un doare da ziskouez ampartiz, blaz, ha pinvidigezh an danvez-pried. Ar c’hoad beuz a ro plas d’ar feilhañs aze, eeunaet eo bet ar stumm war an dro. Kement-all evit ar c’hinkladurioù. E plas an engravadurioù, e vez labouret gant ar barr-livañ o tresañ stummoù bleunioù.


loa-eured©photo : Hervé Ronné


PARAILHER I Porte-cuillères



"Le porte-cuillères (parailher) caractéristique de la Bretagne, même s’il n’est pas présent dans toute la province, loin s’en faut, est généralement formé d’un disque ajouré, soigneusement sculpté. Suspendu par une cordelette passant par une poulie, équipée d’un contrepoids, il peut être descendu à volonté. Comme son nom l’indique il permet de ranger les cuillères en bois (de pommier, de poirier, ou de buis) qui sont personnelles et dont le manche est souvent sculpté, les formes les plus élaborées étant réservées aux cuillères de noces, généralement pliantes." – Quand les bretons passent à table – Editions Apogée, 1994.


C’est dans cet esprit que le designer a réalisé une métaphore du parailher : la roue équipée de cuillères, une fois suspendue, peut faire penser à un lustre. Il a donc imaginé un abat-jour faisant référence aux cuillères de cérémonie.

Description : Lampe - prototype en placage de bouleau - Nom du produit : Parailher (porte-cuillère) - Prototype

 

Gant an hevelep tro-spered eo bet ijinet metaforenn ar parailher gant an dizagner : ur wech lakaet a-istribilh e laka ar rod hag al loaioù da soñjal en ur c’hantolor. Soñjet eo bet gantañ ober un tok-lamp oc’h ober meneg d’al loaioù-eured.
 


parailher©photo : Hervé Ronné


KOEF I Coiffe

 


La société morlaisienne ALATO-Dizagn ar Vro, spécialisée dans l’art de la table de création et de design breton contemporain, avait pour objectif de renouveler la conscience bretonne à la fois chez les designers locaux et chez les Bretons eux-mêmes, en proposant une vision actuelle et objective de la Bretagne. Pour les fondateurs de l’entreprise, ce ne fut pas chose aisée, les termes « Bretagne » et « Design » étant souvent considérés comme antinomiques. La série d’articles de table « Koef » est une alternative à ceux qui considèrent la Bretagne restreinte au Pays Bigouden, les motifs de dentelle de la coiffe sont transposés sur de la vaisselle de porcelaine. 

Description : Set à café en porcelaine – Nom du produit : Koef / Kafe bigoud – Réalisation : Alato (2006) / épuisé


An embregerez ALATO – Dizagn ar vro, arbennig war arzoù an daol gant un dizagn breizhek, a oa he fal nevesaat an emskiant broadel gant an dizagnerien hag ar Vretoned war un dro, o kinnig ur sell arnevez hag objektivel eus Breizh. Anat deoc’h n’eo ket bet aes evit krouerien an embregerezh, rak « Design » ha « Breizh » a vez alies lakaet a-enep e-barzh spered an dud. An hollad listri « koef » a ginnig ur choaz disheñvel d’ar re a zo techet da welet Breizh eus tu Bro Vigoudenn nemetken. Arouezioù dantelezh ar c’hoef bigoudenn a zo bet treset en-dro war ur rummad bolennoù porselen.


koef-alato
©OP / Alato





BEZHIN I Algue



Jusqu’au début du XXe siècle en Bretagne, les algues étaient brûlées dans des fours à soude pour fabriquer la teinture d’iode. C’était alors une des sources de revenus des habitants du Pays Pagan (bande côtière allant de Guissény à Kerlouan). La forme noueuse du fucus vésiculeux a inspiré à Owen Poho une coupe en bois, à mi-chemin entre la sculpture et l’objet fonctionnel. Elle pourra servir de coupe à fruits comme de coupe décorative.

Description : Plat de présentation en bois - (prototype) – Nom du produit : Bezhin (algue)

8 pièces en Vente à la galerie Théallet - 13 rue Ste Catherine 29000 Quimper - 02 98 90 18 22

 
Betek deroù an ugentved kantved e Breizh, e veze devet ar bezhin e-barzh fornioù a-benn sevel ar c’hilo-iod. Unan eus gonidegezh Bro Bagan (an aod etre Gwiseni ha Kerlouan) an hini e oa. Ar stumm skoulmek a gaver er bezhin Ascophyllum nodosum en deus awenet Owen Poho da sevel ur goupenn goad etre ar gizelladenn hag an dra da implijout war ar pemdez. Posupl e vo implijout anezhi da goupenn evit ar frouezh pe da ginklañ an ti. 

 


plat1bis
©OP


Les créations d'Owen Poho sont déposées à l'INPI - Aucune utilisation des photos sans autorisation de l'auteur



Vous êtes ici : Design